L’attraction d’Annabelle pour le Pérou

Les jeux photos sont non seulement un bon moyen de voyager…. mais aussi et surtout de faire de belles rencontres et de connaître de beaux parcours d’expat’ !
C’est donc grâce à sa médaille d’or obtenue lors de notre 2ème jeu photo que vous allez pouvoir découvrir l’univers d’Annabelle, expatriée au Pérou.
Avis aux fans des « Nouveaux explorateurs » :-), Annabelle est en effet une exploratrice amoureuse de l’Amérique du Sud, mais aussi une entrepreneuse accomplie qui a su vivre son rêve !

Attention ! … cette interview est une vraie invitation au voyage ! … :-)… alors prenez un café, installez-vous, et laissez-vous guider… 🙂

  • Expat United : Depuis combien de temps es-tu expatriée au Pérou ? Quelle est ton activité ? ton parcours professionnel ?

"Fillette indienne Chipaya - Bolivie"

Je suis arrivée au Pérou avec mon ami Stéphane en 2004. Après une année sabbatique d’exploration du Pérou et de la Bolivie, puis les années qui ont suivi, de l’Argentine, du Brésil, du Mexique et de l’Amérique Centrale, nous nous sommes établis à Cusco dans les Andes péruviennes pour lancer notre projet professionnel. Un projet plus que confirmé que nous dirigeons aujourd’hui depuis Lima. La côte Pacifique péruvienne a aussi ses charmes !

Le projet confirmé ? Attraction Voyages, une agence de voyages spécialisée dans 3 domaines d’activités : l’organisation de séjours haut de gamme à la carte au Pérou, en Bolivie, en Argentine et au Brésil pour des individuels et des petits groupes; la mise en place de séjours Incentive et de voyages récompenses au Pérou pour une clientèle d’entreprise ; coordinateur / « fixeur » pour des sociétés de production audiovisuelle de documentaires et de reportages au Pérou et en Bolivie.

La formation ?  Rien à voir ! Une maitrise en droit d’auteur, un an en presse quotidienne régionale pour un apprentissage terrain au métier de journaliste, puis 4 ans à Paris dans un hebdomadaire de presse économique professionnelle en tant que journaliste chef de rubrique.

  • Expat United : Qu’est-ce qui t’as motivé à partir ? Départ à l’aventure ou bien préparé ?

Envie de découvertes et de ne pas me réveiller un jour en me demandant «  et si ? ».
Ma décision prise, j’ai rencontré Stéphane qui rentrait du Pérou pour y repartir au plus vite. Je prévoyais un bon break dans un pays anglo-saxon, et je l’ai rejoint au Pérou. Au départ, pas de projet précis en tête. Simplement des voyages, et encore des voyages, mais à notre façon. La découverte des classiques, bien sûr, mais surtout partir hors des sentiers battus à la recherche de rencontres authentiques, de petits coins et d’adresses de charme. Cela nous a permis de mesurer le potentiel du Pérou, puis dans la foulée et dans le même état d’esprit, celui de la Bolivie.
Le secteur du tourisme s’est alors imposé à nous. Mais pas de tourisme de masse, ni de voyages formatés. « Attraction, Artisan du voyage à la carte » est ainsi né.

Notre expertise « péruano – bolivienne » et notre « savoir chercher et trouver » est remonté très vite, allez savoir comment, aux oreilles de la société de production de l’émission « C’est pas Sorcier ». Elle nous a confié son numéro spécial Pérou. Une expérience et un challenge passionnants ! Nous sommes donc également devenus « fixeur ». Un tournage en a appelé un autre, Arte Reportages, Fourchette et Sac à Dos, Les Nouveaux Explorateurs, Thalassa, Complément d’Enquêtes … Que demander de plus ! Aujourd’hui, en plus de faire découvrir avec toujours autant de passion notre Amérique du Sud aux voyageurs, nous participons pleinement à la préparation et aux tournages d’émissions qui nous imposent et nous permettent d’approfondir la connaissance de ce continent.

  • Expat United : Comment s’est passé l’intégration dans ton pays ? 

La découverte du Pérou par le voyage a été fabuleuse, les péruviens sont accueillants, généreux, curieux, toujours disponibles. L’installation à Cusco et l’entrée effective dans la vie péruvienne s’est faite également très simplement. Une fois que vous avez compris qu’il ne faut pas lever le bras trop haut sous la douche électrique de votre appartement, sous peine de vous électrocuter, que vous ne courrez jamais un marathon à 3500 m l’altitude, qu’une course en taxi coûte 3 soles et pas 10 soles au tarif touriste, que « mañana » veut dire « dans 15 jours », … tout se passe très bien ! 🙂

  • Expat United : Est-ce ta première expatriation ?

C’est ma première expatriation. Lorsque je travaillais comme journaliste en France, je me déplaçais régulièrement en Europe et parfois en Asie, mais cela n’avait rien avoir. Dans le cadre de voyages de presse, vous n’avez à vous soucier de rien si ce n’est du papier que vous devez rendre une fois de retour á Paris.

  • EU : 3 choses que tu adores dans ton pays d’expat ?

Top 1 : Définitivement, les incroyables paysages de la cordillère des  Andes, de la côte Pacifique désertique et de l’Amazonie du Pérou. Ils ne cesseront jamais de me surprendre et de me séduire. C’est une vraie richesse de vivre dans un pays qui offre autant de contrastes géographiques et bien entendu culturels. À part en Bolivie, dans le Salar de Uyuni, et dans les décors du désert du Sud Lipez, aucun des autres pays d’Amérique Latine que j’ai exploré ne m’aura arraché autant de « Wouaa » !!

"Cordillère des Andes péruviennes - Région Cusco"

Top 2 : Les « campesinos » (paysans) des Andes ! Ces « mamitas » qui, peu importe la météo, filent leur laine au bord d’une piste tout en gardant leurs troupeaux, et se fendent toujours d’un sublime sourire pour saluer votre passage. Ces « papitos » qui travaillent durement aux champs et s’offrent une pause pour vous inviter à labourer avec leurs bœufs histoire de rigoler ! Le meilleur ? Prendre tout ce petit monde, en plus des enfants qui rentrent à pied de l’école, dans la benne de mon 4×4, et m’improviser taxi pour leur plus grand plaisir, et le mien.

Top 3 : Difficile de ne pas faire entrer dans ce classement les richesses culturelles précolombiennes et Inca du Pérou !

  • EU : 3 choses que tu détestes dans ton pays d’expat ?

Crever un pneu à moto sur la Panaméricaine-Sud en plein désert ! C’est beaucoup plus compliqué à résoudre que sur une piste des Andes. 🙂

Les administrations qui perdent votre dossier, et devoir y aller au culot pour passer dans la salle des fameuses piles d’affaires en cours pour le retrouver.

Oublier qu’aujourd’hui c’est férié et que le Pérou est en stand-by … C’est fou le nombre de jours fériés qu’il peut y avoir dans ce pays !

  • EU : A quelles difficultés es-tu le plus confrontée ?

S’il y en a, elles sont principalement administratives. Il faut juste apprendre comment l’administration fonctionne, s’armer de patience et être persévérant. Des personnes offrent leurs services pour vous soulager des démarches migratoires, de créations d’entreprises et autres : « les tramitadores ». Mais attention, il faut que la personne vous soit recommandée, cela à un coût, et cela ne vous dispense pas d’apprendre comment les choses fonctionnent afin de pouvoir suivre les démarches et de ne pas vous faire balader.

  • EU : Un fait marquant à nous raconter ?

En 2008, Attraction Voyages a collaboré à la préparation de l’exposition événement « L’Or Sacré des Incas » de la foire internationale de Caen. Parmi les diverses missions qui nous incombaient, nous avons fait venir une quinzaine de péruviens en France, des tisserandes de la région de Cusco et des indiens Ayarachis du Lac Titicaca. Il a fallu aller à Lima en avion pour sortir des visas. Une première pour eux ! J’appréhendais leur réaction au décollage et à l’atterrissage. Au final, à l’atterrissage, pour ne pas en perdre une miette, les femmes se sont détachées et se sont mises debout, la tête collée au hublot … Moi : « Heu…. Ce n’est pas une bonne idée vous allez tomber ». Elles, le sourire aux lèvres : « T’inquiètes pas Annabelle, à côté des combis (minis bus locaux), l’avion c’est de la rigolade ! ». Moi : « Touché ! »

  • EU : Côté culinaire ? La France te manque ? Quelle est ta spécialité locale préférée ?

Lima est la Capitale Sud-Américaine de la gastronomie. Donc côté papilles, au Pérou, tout va très bien ! Les spécialités de fruits de mer, comme le Ceviche, sont délicieuses.
Certes les produits du terroir français font parfois défaut. Nous acceptons les donations, la poste péruvienne fonctionne très bien ! 🙂

  • EU : Plutôt des amis français, péruviens, expatriés internationaux …? 

Un mix de péruviens et de toutes les nationalités, Cusco, et Lima aujourd’hui, comptent beaucoup d’expatriés de tous horizons.

  • EU : 3 choses qui te manquent le plus de France ?

La famille, des concerts, une ligne internet à haut débit.

  • EU : 3 choses qui te manquent le moins de France ?

Métro, boulot, dodo.

  • EU : Les projets pour l’avenir ? Envie de rentrer en France ? de faire un autre pays d’expatriation ?

Le retour en France n’est pas pour tout de suite, nous étudions plusieurs autres options d’expatriation. Le Panama, la Colombie… une chose est certaine, la prochaine étape se fera dans les Caraïbes.

EU : Depuis quand es-tu inscrite sur Expat United ? que cela t’a t’il apporté ?

Depuis peu ! J’ai découvert Expat United en recherchant des témoignages d’expériences de vie et des informations sur le Colombie et le Panama. J’y ai découvert des bons plans sur Lima, qu’il faut que je teste d’ailleurs !

EU : Que dirais-tu aux personnes qui ont envie de venir tenter l’aventure dans ton pays ?

Adelante ! Ne serait-ce que pour le coup d’œil, le Pérou est pour moi LA destination d’Amérique Latine. Le pays est en pleine croissance et offre encore pas mal de possibilités de développement dans de multiple secteurs d’activité. Il faut venir prendre la température, trouver l’idée, et se lancer !

Merci Annabelle de nous avoir fait voyager ! Excellente continuation à ton entreprise et à tes projets ou rêves futurs ! 🙂

Pour retrouver Annabelle sur Expat United, c’est par ici !
Et pour retrouver toute notre série d’interviews d’expats, c’est par ici !

nb : si vous arrivez à vous réveiller après ca 🙂 n’hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous 🙂

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’attraction d’Annabelle pour le Pérou »

  1. Bonne expérience. Un certain nombre de choses me font penser au Mexique: le mañana qui signifie dans 15j (ici, c’est plutot ahorita qui signifie dans 3j), les combis… Bref, un pays à découvrir apparemment!
    Bravo Annabelle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s